clubastrotoussaint

clubastrotoussaint

éphémérides juin


éphémérides juin

ciel.jpg

 

Pour disposer de la carte du ciel au-dessus de votre jardin, connectez-vous sur le site Stelvision : il vous suffit d’entrer votre code postal, la date choisie et zou, c’est parti mon kiki ! Vous trouverez également sur ce site un simulateur de télescope qui vous donnera une bonne idée de la vision que peut vous procurer votre instrument

 

PENSEZ A VOUS SERVIR DE VOS MAINS

 

Dans les pages qui suivent, les distances apparentes qui séparent les astres dans le ciel au-dessus de votre jardin sont exprimées en écarts angulaires et, comme tout angle qui se respecte, sont calculées en degrés. Les fractions de degrés sont exprimées en minutes et en secondes d’arc : 1 degré compte 60 minutes d’arc (souvent écrites comme suit : 60’) et chaque minutes d’arc compte elle-même 60 secondes d’arc (60’’). Pour estimer rapidement ces angles, servez-vous de vos mains. C’est assez approximatif, mais çà marche !

 

ecartsangulaires.jpg

 

Par ailleurs, notez que toutes les heures des éphémérides ci-dessous sont données en Temps Universel (TU). Ajoutez 2 heures pour convertir en heure d’été et 1 heure pour convertir en heure d’hiver

 

LES PLANETES VISIBLES DURANT LE MOIS :

 

Visible le soir : Jupiter

Visible toute la nuit : Jupiter

Visible en seconde moitié de nuit : Saturne

Visible à l’aube : Vénus, Mercure

 

MERCURE

Difficilement visible à l’aube, noyée dans les lueurs du Soleil levant, Mercure se trouve au ras de l’horizon est-nord-est de Fécamp et de Toussaint

 

VENUS

Relativement basse sur l’horizon, son brillant éclat la rend cependant immanquable dans le ciel de l’aube

 

MARS

Bien que toujours discrètement visible dans les lueurs du couchant, la planète Mars est bien trop éloignée de nous pour qu’on puisse y distinguer le moindre détail de sa surface avec un télescope

 

JUPITER

Un mois après son opposition, l'éclat de la planète géante du système solaire reste intense (magnitude -2,4) le 1er mai et on la repère à coup sûr à l'œil nu, une demi-heure après le coucher du Soleil, à plus de 30° au-dessus de l'horizon sud-sud-est de Fécamp

L'étoile située en dessous de Jupiter est Spica, l'étoile principale de la constellation de la Vierge

Une simple lunette de 60 mm de diamètre suffit pour suivre le ballet quotidien d’Io, Europe, Ganymède, Callisto, les 4 principales lunes de Jupiter

 

jupiter-jumelles.jpg

Aspect de Jupiter aux jumelles/ photoPh. Ledoux – ASCT astronomie

 

Les plus belles configurations des satellites de Jupiter (éclipses, passage de l’ombre d’un satellite devant le disque de Juju, etc…) sont signalées plus loin, dans les éphémérides au jour le jour. Le petit tableau ci-dessous, publié par le « guide du ciel » de Guillaume Cannat, récapitule les principaux spectacles offerts ce mois-ci par les 4 principaux satellites de la planète Jupiter. Les éclipses signalent les disparition de l’un des satellites dans l’ombre que Jupiter traîne derrière elle dans l’espace. Les projections d’ombre désignent le passage de l’ombre de l’un des satellites devant le disque de la planète

 

jupiter-satellites.jpg

 

 

Les grandes bandes nuageuses tropicales et les tourbillons de l’atmosphère tumultueuse de Jupiter sont visibles dans un télescope d’au moins de 114 mm de diamètre.

 

jupiter-bandes.jpg

Nomenclature internationale des bandes nuageuses de Jupiter

 

Pour l'observation visuelle de la Grande Tache Rouge, un instrument de plus de 100 mm est nécessaire. Vous trouverez ci-dessous les heures de passage de la Grande Tache Rouge au méridien central de Jupiter, c'est à dire au méridien 0°, qui fait face à l'observateur terrestre.

 

jupiter-meridien.jpg

 

jupiter-gtr.jpg

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’observation de Jupiter dans un télescope d’amateur, consultez notre dossier spécial

 

SATURNE

Opposition de Saturne le 15 juin : la planète aux anneaux passe alors à 1,353 milliards de kilomètres de la Terre Repérez Saturne dans la constellation d’Ophiuchus, visible dès le crépuscule. Mais sa faible hauteur au-dessus de l’horizon cette année ne permettra pas à Saturne de s’extirper des zones les plus turbulentes de notre atmosphère, ce qui va bien évidemment nuire à la qualité des observations.

 

opposition-saturne.jpg

 

L’inclinaison des anneaux de Saturne passe de +26,5° à +26,7° au cours du mois

 

Isaturneinclinaisonanneaux.jpg

L’inclinaison des anneaux au fil des ans (photo télescope spatial Hubble)

 

Si la division de Cassini, cette ligne noire qui ceint les anneaux, est aisément visible dans une lunette de 60 mm de diamètre, malgré sa dimension apparente inférieure à 1" à l'opposition, il n'en est pas de même pour la très fine division d'Encke. Elle se situe près du bord externe de l'anneau, à environ un cinquième de la distance entre le bord et la division de Cassini. Il faut au minimum un télescope de 250 mm parfaitement réglé, avec un grossissement de 400 à 500 fois, pour parvenir à la distinguer.

 

saturne.jpg

 

LA COMETE C/2015 V2 JOHNSON

Lors de son passage au plus près de la Terre, le 12 juin, cette comète découverte en 2015 pourrait atteindre la magnitude 6,5, ce qui en ferait alors une comète visible aux jumelles. Elle sera alors située à 5° d’Arcturus, l’étoile principale de la constellatrion du Bouvier

 

2017-06-C2015V2.jpg

 

LES STATIONS SPATIALES

La Station spatiale internationale (ISS) est observable en France métropolitaine, en milieu de nuit jusqu’au 8 juin. Après cette date, l’ISS ne sera plus visible depuis le ciel de Normandie

Le site Heavens-Above annonce les horaires des passages des différentes stations spatiales et satellites artificiels. Vous trouverez un mode d’emploi en français sur le site Internet de Guillaume Cannat, l’auteur du Guide du ciel, pour vous guider dans votre navigation sur Heavens-Above

 

LES EPHEMERIDES AU JOUR LE JOUR :

 

Le 1er :

Premier Quartier de Lune à 12 h 43

 

Le 3 :

Conjonction entre les planètes Vénus et Uranus à 7 h 32 (séparation : 1,7°). Observation à tenter au ras des pâquerettes, dans le ciel de l'aube. Vénus atteint ensuite à 12 h son élongation maximale à l'ouest du Soleil : 45,7°

 

2017-06-03bis.jpg

 

À 20 h 08 essayez dans les lueurs du couchant de repérer l'étoile Porrima (constellation de la Vierge, magnitude 3,5) qui réapparaît après son occultation par la Lune

 

2017-06-03quater.jpg

 

Et si votre ciel est trop clair pour réussir cette observation, attendez que la nuit soit tombée pour voir Porrima, juste à droite de la Lune

 

2017-06-03.jpg

 

Dans la nuit du 3 au 4 juin, de 21 h 45 à 1 h 24 TU, Ganymède, l'un des quatre principaux satellites de Jupiter, passe devant le pôle nord de la planète géante

 

2017-06-03ter.jpg

 

Le 4 :

Conjonction entre la Lune et la planète Jupiter à 1 h 44 (séparation : 2,2°)

A 12 h 15, élongation maximale de Titan, le principal satellite de Saturne, à l'ouest de la planète aux anneaux (écart : 191 secondes d'arc)

 

elongationtitan.jpg

 

Le 5 :

Europe et Io, deux des quatre principaux satellites de Jupiter, passent simultanément devant le disque de la planète géante entre 19 h 33 et 20 h 59

Puis, de 20 h 49 à 22 h 50, ce sont les ombres d'Europe et Io qui vont passer simultanément devant le disque de Jupiter

 

2017-06-05.jpg

 

Le 9 :

Pleine Lune à 13 h 10

 

Le 10 :

Conjonction entre la Lune et la planète Saturne à 1 h 19 (séparation : 3,1°)

 

2017-06-10.jpg

 

Jupiter achève sa boucle de rétrogradation dans la constellation de la Vierge

 

retrogradation-jupiter.jpg

 

Le 11 :

Saturne passe juste à côté d’une petite étoile de magnitude 9,8 à 19 h 55 TU. A voir dans un télescope avec un grossissement d’une cinquantaine de fois

 

Le 12 :

La comète C/2015 V2 Johnson passe au plus près de la Terre, à 0,811 unités astronomiques, et sa magnitude pourrait alors atteindre 6,5. Cette comète se trouve dans la constellation du Bouvier, à 5° de l'étoile Arcturus

 

2017-06-C2015V2.jpg

 

De 23 h 27 à 0 h 44, Io et Europe, deux des quatre principaux satellites de Jupiter, projettent simultanément leur ombre sur le disque de la planète géante

 

2017-06-12.jpg

 

Le 15 :

Opposition de Saturne. La planète aux anneaux passe à seulement 1,353 milliards de kilomètres de la Terre. Le diamètre du disque de la planète et de 18,4 secondes d'arc et celui de ces ados dépasse 41,5 secondes d'arc. Lors de sa culmination dans le ciel, cependant, Saturne n'est qu'à 24° de hauteur au-dessus de l'horizon sud, ce qui n'est guère propice à des observations de qualité.

 

opposition-saturne.jpg

 

Le 16 :

Maximum théorique de l'essaim d'étoiles filantes des Lyrides, qui peut être actif du 11 aux 21 juin. Cependant cette année ce maximum théorique se déroule avec une grosse Lune gibbeuse qui va noyer dans son éclat les étoiles filantes les plus faibles

 

lyrides.jpg

 

Le 17 :

Dernier Quartier de Lune à 11 h 34

 

A 0 h 56 m TU, la petite étoile HD 221308 (constellation du Verseau, magnitude 6,4) est occultée par la Lune, au ras de l’horizon est de Fécamp. Elle réapparait à 1 h 48 m TU. Les 2 astres sont alors à moins de 14° au-dessus de l’horizon, et la fraction éclairée de notre satellite est de 54 %.

 

2017-06-17.jpg

 

Notez que ces horaires ont été calculés pour la région normande. Si vous observez depuis un autre lieu, ils peuvent varier de plusieurs minutes. Par précaution, si vous êtes dans cette situation, commencez vos observations plusieurs minutes auparavant

 

Le 19 :

A l'approche du solstice d'été il n'y a plus de nuit noire pour le nord de la France et donc pour la région fécampoise. La période de l'observation des faibles nébuleuses et des pâles galaxies est donc terminée. Rabattez-vous sur les planètes, la Lune, les amas d'étoiles

 

De 23 h 31 à 1 h 26 TU, Io et Europe, 2 des 4 principaux satellites de Jupiter, passent simultanément devant le disque de la planète géante du système solaire

 

Le 20 :

Essayez d'observer le survol du pôle Sud de Jupiter par Callisto, l'un des quatre principaux satellites de la planète géante, à 0 h. Cette observation sera difficile en raison de la faible hauteur de Jupiter au-dessus de l'horizon.

Conjonction entre la Lune et la planète Vénus à 22 h 24 (séparation : 2,3°). A l’aube du 21 juin, retrouvez la brillante Vénus surplombant le fin croissant de Lune

 

2017-06-21.jpg

 

Le 21 :

Solstice de juin sur la Terre, à 4 h 24 TU. Le Soleil atteint son point le plus au nord par rapport à l'équateur terrestre. Dans l'hémisphère Nord c'est le début de l'été.

Aujourd’hui, les astrologues et les marchands d’horoscopes de tout poil, comme Paco Rabanne ou Elisabeth Tessier vous annoncent que le Soleil entre dans le signe astrologique du Cancer, mais dans la réalité il est encore dans la constellation du Taureau pour quelques heures, avant de passer dans celle des Gémeaux........ Dur dur le métier de charlatan... Bien entendu, il ne faut pas prendre l'expression “le Soleil entre...” au pied de la lettre ! Notre étoile ne se déplace pas réellement d'une constellation à l'autre. C'est le mouvement continuel de la Terre autour du Soleil qui entraîne un déplacement apparent de celui-ci devant les constellations du zodiaque.

 

newton.jpg

 

À 13 h 50, le Soleil entre dans la constellation des Gémeaux

 

Le 22 :

Guettez à l'aube un fin croissant lunaire de 6 %. À 3 h 30 il est âgé de 47 heures seulement avant la Nouvelle Lune.

A 22 h TU, dans la nuit du 22 au 23 juin, les quatre principaux satellites de Jupiter, Io, Europe, Ganymède, Callisto, sont alignés dans leur ordre naturel à l'est du disque de la planète géante du système solaire.

 

Le 24 :

Nouvelle Lune à 2 h 31

 

Le 25 :

Au crépuscule, tentez de repérer un fin croissant lunaire de 4,6 %. À 20 h 40, il n’est âgé que de 42 heures après la Nouvelle Lune.

 

A 3 h TU, l’astéroïde 3 Junon passe à 0,3° seulement de l’étoile Bêta de la constellation de l’Ecu

 

 

Le 27 :

Maximum théorique de l'essaim d'étoiles filantes des Bootides, qui peut être actif du 22 juin au 2 juillet. Après avoir longtemps connu des niveaux d'activité quasiment nuls, cet essaim a connu en 1998 un sursaut qui a varié jusqu'à plus de 100 étoiles filantes pendant une douzaine d'heures ! Très peu rapides, ces étoiles filantes sont associées à la comète périodique 7P/Pons-Winnecke (période de 6,32 années, dernier passage auprès du Soleil le 30 janvier 2015)

 

bootides.jpg

 

Le 28 :

Conjonction entre la Lune et Regulus, l'étoile principale de la constellation du Lion, à 0 h 48. Le 27, Regulus brille superbement juste à gauche du croissant lunaire, à la fin du crépuscule.

Io et Ganymède, deux des quatre principaux satellites de Jupiter, forment une jolie paire à l'ouest du limbe de la planète géante du système solaire, pendant que l’ombre d’Io se projette à la surface de Jupiter, vers 22 h 30

 

2017-06-28.jpg

 

 

Période de libration maximale en longitude pour la Lune. Ce lent mouvement de balancier de notre voisine sur son orbite révèle au mieux la Mer des Crises, la Mer Marginale et la Mer de Smyth.

 

lune-merdesmyth.jpg

 

Pour retrouver votre chemin parmi le fouillis des cratères de la Lune, téléchargez gratuitement le magnifique Atlas Virtuel de la Lune  de Christian Legrand et Patrick Chevalley. Et pour en savoir un peu plus sur les librations de la Lune, consultez notre page qui explique ce curieux phénomène de balancement de la Lune sur son orbite

 

La Lune du mois

 

Premier Quartier le 1er juin

Pleine Lune le 9 juin

Dernier Quartier le 17 juin

Nouvelle Lune le 24 juin

 

Si vous souhaitez disposer d'éphémérides complètes sur support papier, nous vous conseillons d'acheter le Guide du Ciel de Guillaume Cannat : les conjonctions de planètes, leurs heures de lever, de coucher, les cartes du ciel mois après mois, des conseils pour se servir d'un télescope, tout, absolument tout, est dans ce bouquin qui, au fil des années, est devenu ZE référence. A consommer sans aucune modération. Une version allégée de ce guide existe également, pour celles et ceux d'entre vous qui ne disposent pas d'autre instrument que leurs yeux pour admirer le ciel.

 

guide (1).jpg


21/05/2017
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser