clubastrotoussaint

clubastrotoussaint

éclipse de lune du 21 janvier 2019

 

 

Notez dans vos tablettes astronomiques la date du 21 janvier 2019 car une éclipse totale de Lune sera alors facile à observer juste avant l’aube pour les habitants de la région fécampoise. La prochaine éclipse de Lune aussi facilement observable ne se reproduira ensuite que le 20 décembre 2029. En effet, la prochaine éclipse totale de Lune, qui aura lieu le 16 mai 2022, se produira dans les lueurs de l’aurore et sera donc particulièrement difficile à observer correctement.

Lors de l’éclipse de ce 21 janvier 2019, la Lune sera au point de son orbite le plus proche de la Terre. Par ailleurs, comme le montre le schéma ci-dessous, la Lune ne passera que dans la périphérie du cône d’ombre que la Terre traîne derrière elle dans l’espace.

 

20190121a.jpg

Schéma Philippe Ledoux / ASCT-astronomie

 

En toute logique il faudra donc s’attendre cette année à une éclipse de Lune plutôt claire, aux couleurs d’un rouge lumineux.

Pour en savoir plus sur la couleur rouge des éclipses de Lune, consultez le dossier que le club d’astronomie avait consacré à cette question

Et pour comprendre le mécanisme des éclipses de Lune, un dossier est également en ligne

Le schéma ci-dessous montre que le quart nord-ouest de la France, dont la Normandie, aura la chance de pouvoir observer toute la phase totale de l’éclipse par l’ombre.

 

20190121b.jpg

Schéma de l’IMCCE

 

La deuxième phase d’éclipse par la pénombre de la Terre sera noyée dans les lueurs de l’aube mais comme elle n’a pour toute conséquence que de simplement diminuer un peu la luminosité de la Lune, mais sans lui donner la même belle couleur rouge que confère la phase totale, cet inconvénient n’en sera pas vraiment un pour les astronomes amateurs du club de Toussaint. Après, s’il en est parmi vous qui veulent à tout prix observer dans leur intégralité les 2 phases d’éclipse par la pénombre ainsi que la phase d’éclipse par l’ombre, il y a toujours la ressource de fuir à Cuba ou à Haïti…

Concernant la phase d’éclipse par l’ombre, la plus spectaculaire, notez en les horaires (que nous vous donnons ici en heure légale d’hiver) :

  • Entrée de la Lune dans l’ombre de la Terre, marquant le début de la phase partielle de l’éclipse par l’ombre, à 4 h 33 m 55 s. La Lune sera alors à Fécamp à 38° 34’ au-dessus de l’horizon, à l’azimut 254° 45
  • A 5 h 41 m 18 s, début de la phase totale de l’éclipse, où toute la Lune est immergée dans le cône d’ombre de la Terre. La Lune sera alors à 28° 03’ au-dessus de l’horizon de Fécamp, en regard de l’azimut 268°
  • Le maximum de la phase totale de l’éclipse de Lune aura lieu à 6 h 12 m et 18 s, à l’azimut 273° 38 et à l’altitude 23° 10’ au-dessus de l’horizon de Fécamp
  • A 6 h 43 m 18 s, fin de la phase totale, et début de la deuxième phase partielle de l’éclipse, lorsque que la Lune commencera à sortir de l’ombre de la Terre pour passer dans sa pénombre. Notre satellite sera alors à l’azimut 279° et à l’altitude 18° 20’ au-dessus de l’horizon de Fécamp
  • A 7 h 50 m 42 s, toute la Lune sera alors sortie de l’ombre, marquant la fin de la phase partielle de l’éclipse et le début de l’éclipse uniquement par la pénombre. Le ciel commencera à blanchir à l’approche de l’aube, pendant que la Lune sera à 290° d’azimut et à 8°3’ au-dessus de l’horizon de Fécamp. Cette faible hauteur de notre satellite au-dessus de l’horizon créera la possibilité de faire de chouettes photos paysagères, si vous disposez d’un joli premier plan. Notez qu’à Fécamp, le Soleil se lèvera à 8 h 42 m

 

20190121c.jpg

Photo Laurent Critot

Petit bonus, vous pourrez voir une éclipse dans l’éclipse lorsque l’étoile SAO 97 570 sera occultée par la Lune qui viendra la masquer à 5 h 44 m 29 s pour la laisser réapparaître à 6 h 10 m 33 s. Compte tenu de la faible luminosité de cette étoile (magnitude 8,5), un petit télescope ou une petite lunette astronomique seront indispensables pour observer ce phénomène.

 

20190121d.jpg

Schéma Philippe Ledoux / ASCT-astronomie

 



02/01/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser